Conseils techniques

Entrainement 

Variez les plaisirs, les allures & profitez de vos sorties longues pour vous lancer des défis (un sommet, un col, une belle traversée, une boucle…), en tachant de goûter à d’autres disciplines (vélo, ski, rando-trail, alpinisme…). C’est tellement plus amusant que de regarder sa montre et faire des aller/retours !
Faire à environ 3 semaines de la course une séance de dénivelé négatif rapide (exemple 3x500m D+ D+), le plus pentu possible, avec montée en marchant tranquille ou mieux en voiture ou téléphérique.
Vous aurez probablement des courbatures les jours (de récup) suivants,  signe que vous avez bien cassé des fibres… elle vont se reconstruire plus solidement.

Matos 

Soyez responsable, ne vous limitez pas à la liste de matériel obligatoire si vous jugez que cela est nécessaire (selon les prévisions météo et vos aptitudes propres). Attention à la chasse aux grammes…d’expérience vous avez beaucoup plus à y perdre qu’à y gagner !

Course 

N’hésitez pas à marcher dès que la pente s’élève, mieux vaut être capable de courir efficacement sur les (faux) plats et descentes que « piétiner » péniblement en montée…
Quelle que soit votre préparation ou vos éventuels problèmes, le temps est venu de tout oublier et de vous laisser porter à VOTRE rythme, de respecter votre plan énergétique et de profiter des multiples panoramas grandioses… Laissez vous porter !!!
Maxi bonne chances !!!